Brochet sur un twister

Czestochowa, 31 octobre 1994 r. Je suis votre lecteur régulier et membre de "Votre" et "Mon" Club depuis sa création. Je tiens à vous féliciter pour la direction, la nature et la qualité de votre site web. Je ne me permets donc qu’une brève déclaration - "TENEZ CECI".
avantage de l'opportunité, Je voudrais également soumettre mon esox à votre table d'enregistrement. Et c'était comme ça. 1.10.1994 r. Je suis allé pêcher sur le réservoir de Poraj, près de mon lieu de résidence. En raison de tâches antérieures, J'étais sur l'eau seulement à une heure 11.00. La journée était nuageuse et il y avait un fort vent du nord-ouest. J'ai ancré le bateau du côté sous le vent, à une distance d'env 40 mètres du rivage.

Compter sur les morsures de perche, J'ai décidé de passer au vert, 6-Twister centimètre. Je pêchais avec une ligne 0,18 mm (Tectan), comme Cormoran PRO-Star 240 cm et un moulinet Shimano. Enseigné par l'expérience, J'ai attaché l'appât sur un long leader en tungstène. La profondeur de la pêche était d'environ 3 mètres. Quatrième jet vers le rivage, le dernier mouvement de la poignée du moulinet achève le retrait de l'appât et je sens un léger tapotement, comme si le twister poussait un peu de basse. Une coupe délicate et pour confirmer mes hypothèses, légère résistance sur le bâton. Je tiens la pointe vers le haut sans aucune réaction à l'autre bout de la ligne. Soudain, la tige se plie en un serre-tête impressionnant, et le moulinet commence à jouer la mélodie la plus agréable pour les oreilles du pêcheur. Ce "quelque chose" disparaît sans problème sur une distance d'env. 20 mètres vers le centre de la baie. Après quelques départs supplémentaires, j'arrive à conduire doucement et avec sensibilité le poisson presque jusqu'au bateau. À ce stade, cependant, la vraie danse a commencé. Une prise pour le bateau et il n'y a aucun moyen que je puisse déchirer le brochet de brique par le bas. J'en suis parfaitement conscient, que mon ensemble n'est pas très résistant. Ne pas vouloir perdre un si beau spécimen, Je prends une décision immédiate et tire mon ancre. Au bout d'un moment, un vent fort m'a porté au rivage. J'ai sauté du bateau et après dix minutes, plonger jusqu'aux genoux dans l'eau, J'ai finalement réussi à ramasser le brochet avec ma main et à le porter à terre. Bel art. Après être rentré à la maison, peser – 8,45 kg. Le prédateur avait une longueur 110 centimètres. La salle inoubliable a duré environ 30 minutes. En ce qui concerne la pêche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *